QUILLES PLAISANCE: Noeuds et amarrage
Get Adobe Flash player

Des séances de formation sont réalisées au bureau

 

Il existe une quantité de noeuds marins, tous plus efficaces les uns que les autres, l’essentiel étant qu’ils soient bien adaptés à leur destination.

– La caractéristique majeure des noeuds est de pouvoir être exécutée facilement et de pouvoir ensuite se défaire facilement ( enfin presque facilement !)

 

Les noeuds nécessaires les plus couramment utilisés à bord :

– le « noeud de chaise »

– le « cabestan gansé à demi-clé »

– le « tour mort à 2 demi-clés »

– le « noeud d’écoute double »

– le « noeud de taquet »

 

petit glossaire :

– un « bout » est une longueur de cordage

– le « courant » est la partie du « bout » destinée à l’exécution du noeud

– le « dormant » est la partie du « bout » non utilisée pour l’exécution du noeud

– une « ganse » est une boucle formée par un « bout » passé en deux fois, permettant ensuite de défaire rapidement le noeud

– un « oeil » est une boucle formée avec le « bout »

– un « noeud d’ajut » est exécuté pour relier deux « bouts »

– un « noeud d’arrêt » est réalisé pour éviter à un « bout » de glisser et de se défaire

 

quelques schémas de principe de différents noeuds :

 

 

 

Flash Info
Archives
Catégories
  • Aucune catégorie